Informations relatives à l'acte de piercing

 

 Votre piercing doit être réalisé par un professionnel, bien informé, attaché à sa profession dans les meilleures conditions d'hygiène, avec du matériel stérile.

Vous, client, avez le droit d'être percé sans aucun risque, avec le maximum de soins.

 

Pourquoi n'utilisons nous pas de pistolet ?

 

Les risques d'infections et de rejets sont plus courants avec l'usage d'un pistolet.

Il est impossible de stériliser un pistolet conformément aux normes.

Des bijoux, même stériles, placés dans le pistolet souillé seraient ensuite contaminés par des micro-traces de sang des multiples personnes précédentes.

Il est trop violent, douloureux, imprécis et risque d'endommager la peau et le cartilage.

Cette technique n'est pas adaptée aux piercing du nez et du cartilage des oreilles.

Les bijoux, mal adaptés, risquent avec l'inflammation de s'incruster dans la peau, d'empêcher le bon nettoyage et de ce fait une bonne cicatrisation.

 

 

Comment procédons-nous  ?

 

Nos piercings sont réalisés avec des aiguilles ou punch neufs, stériles et à usage unique. Nos pinces sont soit neuves, stériles et à usage unique ou stérilisées par nos soins selon le protocole en vigueur.

Les bijoux répondent à toutes les normes préconisées par les décrets encadrant notre profession.

Ils sont adaptés à votre morphologie, favorisent la cicatrisation et conviennent aux personnes allergiques.

 

 

Est-ce douloureux  ?

 

Plus de peur que de mal …

 

Le piercing réalisé par un professionnel ne prend que quelques secondes : la douleur est donc minime et supportable. L'anesthésie est donc inutile à la vue de la rapidité du geste. L'anesthésie peut être pratiquée seulement par un anesthésiste diplômé.

 

 

Qui peut se faire percer  ?

 

Nous perçons exceptionnellement les mineurs : la présence ainsi que l'accord écrit d'un parent est obligatoire. Il sera demandé la pièce d'identité du mineur et du parent afin de les joindre au contrat client piercing.

L'endroit du piercing sera décidé en fonction de sa faisabilité.

 

Nous ne perçons pas les personnes sous influence de drogues et d'alcool. Il faut en éviter la consommation 24H avant et après l'acte  : cela amplifie la douleur et le saignement ; cela ralentit également la cicatrisation.

Il est également fortement conseillé de ne pas être en état de fatigue ni de faim afin d'être bien dans votre tête et votre corps.

 

 

Y a-t-il des risques ?

 

Nous nous engageons à suivre l'évolution de la cicatrisation de votre piercing.

N'hésitez pas à nous contacter par mail piercing.lfa@gmail.com

Vous pouvez également passer au shop : répondre à vos questions en ayant un visuel est beaucoup plus simple.

 

Les infections sont rares. Elles peuvent être évitées en suivant nos conseils pour la bonne cicatrisation de votre piercing.

Il est important de savoir que la présence de rougeurs, d'inflammation, de douleurs ou encore plus probablement de croûtes est naturelle et normale.

 

En cas d'infection :

- ne pressez pas la peau au niveau du bijou

- n'enlevez pas le bijou car son absence ferme le passage qui permet aux secrétions infectieuses de s'éliminer.

 

Si vous décidez de ne plus porter le bijou ; les cicatrices seront peu visibles et s’atténueront avec le temps.

 

Enlever le bijou, avant la cicatrisation complète ou durant de longues périodes, risque de provoquer la fermeture définitive de l'orifice.

 

 

Le rejet est un fait rare. Il se traduit par un affinement de la peau, un déplacement du bijou, ou encore par une couleur inhabituelle tout le long de l'orifice.

Le rejet ne s’accompagne d'aucune douleur.

Un retrait est le plus souvent nécessaire : attendre trop longtemps donne

des cicatrices assez visibles et disgracieuses.

Les piercings concernés sont ceux de surface (nombril, arcade, bridge, nuque, et autres surfaces) ainsi que les ancrages dermiques